Comment arrêter les débits automatiques d’une entreprise sur votre compte bancaire ?

Certaines protections contre les débits automatiques et récurrents sont prévues par la loi. Vous pouvez empêcher une entreprise d’effectuer des prélèvements automatiques sur votre compte même si vous les avez préalablement autorisés. Par exemple, vous pouvez décider d'annuler votre souscription auprès de l'entreprise ou décider de payer d'une autre manière. Voici dans cet article, les étapes à suivre pour finir avec les prélèvements automatiques sur votre compte.

Écrivez à l’entreprise ainsi qu’à votre banque

Faites parvenir à l'entreprise que vous retirez votre autorisation lui permettant de réaliser des prélèvements automatiques sur votre compte en banque. Essayez de leur faire comprendre votre volonté d’annuler débit automatique sur votre compte bancaire. C'est ce qu'on entend par « révoquer une autorisation ». Assurez-vous ensuite d’informer votre banque de la révocation de l’autorisation permettant à l'entreprise de prélever des paiements automatiques depuis votre compte. Certaines banques et coopératives de crédit peuvent vous soumettre à cet effet un formulaire en ligne.

Donnez à la banque un ordre d’opposition aux paiements

Il peut arriver que vous n’ayez pas pu révoquer votre autorisation auprès de l’entreprise. Vous pouvez quand même empêcher un prélèvement automatique sur votre compte en soumettant à votre banque un ordre d’opposition aux paiements. Cela fait comprendre à votre banque de cesser d'autoriser la société à débiter des paiements sur votre compte. Pour empêcher le prochain prélèvement programmé, adressez l'ordre d'opposition à votre banque minimum trois jours avant la date prévue du prélèvement. 

Gardez un œil sur vos comptes

Il peut être encore possible de voir un prélèvement ou un paiement que vous n'avez pas autorisé s’effectuer après que l'autorisation soit révoquée. Prévenez alors immédiatement votre banque ou coopérative de crédit si vous voyez cela. La loi vous permet de vous opposer et de récupérer votre argent pour toute transaction non autorisée à partir de votre compte. Mais cela est possible à condition que vous en informiez votre banque au préalable et à temps. Notez aussi que les banques en général facturent des frais pour la mise en exécution d'un ordre d'opposition au prélèvement.